Amélie McFadyen

Amélie McFadyen est la directrice générale de Sensibilisation VPH. Elle est responsable de superviser l'ensemble du personnel et des projets, ainsi que l'organisation d'évènements de collecte de fonds et le développement d’une stratégie de marketing. Mme McFadyen possède un baccalauréat en sexologie ainsi qu'un diplôme de maitrise en sexologie, profil recherche et intervention de l'Université du Québec à Montréal, faisant d'elle une experte en ce qui concerne la santé sexuelle. Sa thèse a porté sur l'identification des stratégies de réduction de risques utilisés par les hommes ayants des relations sexuelles avec d’autres hommes, à Montréal. Elle a présenté sa thèse à cinq conférences différentes à l’intérieur et à l’extérieur du Canada.

Mme McFadyen a cinq ans d'expérience dans le domaine de la recherche, travaillant sur divers projets concernant la santé sexuelle. Elle a aussi coordonné deux projets dans le but d'adapter culturellement un programme de santé sexuelle originaire de Montréal pour Toronto au Canada, ainsi que pour le Burkina Faso en Afrique. Après un stage dans un organisme communautaire œuvrant auprès des personnes vivant avec le VIH et/ou le sida, elle s’est portée bénévole pour donner un programme de santé sexuelle pendant trois ans.

Jean-Yves Frappier 

Le Dr Frappier est un pédiatre spécialisé en médecine de l'adolescence, une spécialité pour laquelle il est membre fondateur du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Il est professeur de pédiatrie à la faculté de médecine de l'Université de Montréal.

Le Dr. Frappier est directeur du département de pédiatrie de l'Université de Montréal et du CHU Sainte-Justine. Il a été chef de la section de médecine de l'adolescence (2000-2014) et chef de la pédiatrie sociale au CHU Sainte-Justine. Il a été président de la Société canadienne de pédiatrie (2011-2012). Il est président du Centre de prévention des agressions de Montréal, secrétaire-trésorier et membre du conseil exécutif de l'Association internationale pour la santé des adolescents. Le Dr Frappier a été nommé mentor de l'année 2009 pour le Québec par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et a reçu le prix pour son excellent travail sur la violence envers les enfants, Fondation Marie-Vincent 1999.

Ses recherches portent sur la sexualité, les agressions sexuelles, les troubles de l'alimentation, mais aussi, en particulier chez les jeunes marginalisés, la santé physique et mentale, les infections sexuellement transmissibles (ITSS) et le VIH. Il a publié plus de 180 articles, chapitres de livres et rapports d'organismes gouvernementaux ou non gouvernementaux. Il a organisé plus de 30 conférences scientifiques provinciales, canadiennes et internationales. Dr. Frappier a été invité à présenter sur les cinq continents.

George Wurtak

George Wurtak est le directeur exécutif du Consortium pour le contrôle des maladies infectieuses (CIDC). Il est également directeur du Réseau canadien sur la prévention du VPH (CNHP) et est fondateur et coprésident de l'Alliance internationale contre le VPH (IIHpvA). Les intérêts professionnels de George sont axés sur le contrôle des maladies infectieuses, en particulier sur le VPH et sur la santé des populations autochtones. Avant d'occuper le poste de directeur exécutif du CIDC, George a été directeur des programmes du Centre international pour les maladies infectieuses. Auparavant, il a été directeur des programmes de lutte contre le cancer et directeur des initiatives autochtones à la Société canadienne du cancer (Manitoba). George a coordonné et mené de nombreuses études de recherche, enquêtes d'évaluation, analyses d'efficacité, des webinaires et séminaires d'éducation médicale, des ateliers, des présentations à des conférences et a publié des articles sur les maladies infectieuses et des sujets éducatifs.

 

Keven Joyal-Desmarais

Keven Joyal-Desmarais révise et évalue le matériel pour les présentations et interventions, et fournit ses observations basées sur les connaissances scientifiques actuelles dans les domaines de la santé sexuelle, l’éducation, et les interventions psychologiques. Il est également impliqué dans la conception et dans les étapes analytiques de notre recherche évaluative sur l’efficacité de notre travail.

En 2013, il a gradué de l’Université de McGill en Psychologie, avec mention d’honneur. Dans le cadre de son diplôme, il a été impliqué en recherche sur la santé mentale et le bien-être, avec une emphase particulière sur la dépression et l’autocompassion. En 2012-13, il a effectué un stage au « Counselling Center » du collège Vanier de Montréal, où il a travaillé à développer et fournir une intervention pour réduire la prévalence d’agressions sexuelles sur le campus. De 2013 à 2014, il a travaillé en tant qu’assistant de recherche dans le laboratoire d’oncologie psychosociale de l’Hopital Général Juif, effectuant des recherches sur le processus décisionnel pour le vaccin contre le VPH.

Keven Joyal-Desmarais poursuit actuellement son doctorat en Psycholoie sociale à l’université du Minnesota, avec des programmes de support en analyses quantitatives et communication en santé. Ses domaines de recherche traitent de la motivation et la communication et comment ceux-ci jouent un rôle dans la promotion de la santé et comportements prosociaux. Il est également l’assistant administratif pour le centre pour l’étude de l’individu et de la société (CSIS) à l’université du Minnesota, et agi en tant que membre du Conseil d’Administration du conseil d’étudiants diploés internationaux de l’université.

Midori Nishioka

Midori Nishioka effectue des recherches de littérature afin de trouver des ressources fiables sur lesquelles baser nos ateliers et présentations. Elle révise et évalue nos projets selon de multiples critères tels que l’efficacité à communiquer et l’inclusion de diverses populations. Elle est une partie intégrante de notre projet de recherche qui évalue l’efficacité de notre présentation.

Midori a gradué de l’université de McGill , du programme « Honours Psychology », en 2013. Elle a écrit deux thèses sur l’identité culturelle et la santé mentale. Elle a travaillé en tant que coordonnatrice d’un laboratoire de recherche à McGill, où elle a géré de multiples projets de recherches, enquêtant sur les problèmes relationnels. Elle est actuellement inscrite à un programme doctoral à l’université de Waterloo, menant des recherches dans les domaines de la motivation et de l’éthique.

Eva Villalba


Eva Villalba est directrice générale de la Coalition Priorité Cancer. Elle est impliquée dans la défense des droits des patients atteints de cancer et des organisations à but non lucratif depuis 2008. Elle a été vice-présidente de la Coalition Priorité Cancer de 2012 à 2016 et est actuellement présidente du Regroupement au service des organismes et des groupes d'entraide communautaire en oncologie du Québec (RPOGECO). Elle se spécialise dans la collecte de fonds et la philantropie et est une membre active de «l'Association of Fundraising Professionals (AFP)».

Diplômée de l'Université McGill en 2004 avec une double spécialisation en psychologie et en linguistique appliquée, elle a complété un MBA au HEC Montréal en 2012 dans le but d'appliquer les meilleures pratiques d'affaires au secteur à but non-lucratif.

Eva est passionnée par la bonne gouvernance, la philanthropie, l'impact sur la communauté et l'innovation sociale.
Elle parle couramment le français, l'anglais et l'espagnol et a des connaissances de base en italien.

 

Marilou Gougeon

 En 2012, à l'âge de 35 ans, Marilou a reçu un diagnostic de cancer  du col de l'utérus, causé par le VPH 16. Le cancer ayant métastasé en 2015, elle est maintenant considérée incurable. Bibliothécaire de formation, Marilou a compris très tôt l'importance de s'informer sur la maladie et les différents traitements offerts afin d'être en mesure de collaborer avec son équipe médicale dans la prise de décisions. Ayant compris les différents enjeux liés aux avancées médicales, aux nouvelles technologies et à la participation des patients aux essais cliniques, Marilou s'implique, malgré les effets secondaires des nombreux traitements reçus, afin de défendre les intérêts des patients atteints d'un cancer lié au VPH. 

Marilou a toujours tenté de demeurer réaliste, mais positive, vis-à-vis la maladie. Grâce à la recherche (immunothérapie, thérapies ciblées, utilisation des mégadonnées, etc.) elle croit que le cancer deviendra, d'ici les prochaines années, une maladie chronique. 

Spécialiste des sources ouvertes, elle défend la méthode scientifique, l'utilisation de données probantes et lutte contre les pseudosciences. 

Aujourd'hui atteinte de fatigue chronique, Marilou espère sensibiliser la population aux différents effets secondaires causés par les traitements contre les cancers liés au VPH. Épuisement, anxiété, perte de fertilité, ménopause précoce, réduction de 1/3 de son vagin, elle doit composer avec cette nouvelle réalité qui est malheureusement peu connue du grand public. En effet, les cancers féminins liés au VPH (cancers du col de l'utérus, du vagin, de la vulve) obtiennent beaucoup moins d'attention médiatique que les autres cancers dont sont atteintes les femmes. Et pourtant...

Marilou est passionnée de voyages, de connaissances, de culture, d'art, de science, bref de tout !

 

 

Jane Hunter

Jane a été présidente et membre du conseil d'administration de la première maison Ronald McDonald du Canada à Toronto dans les années 80, alors que la maison n'offrait que l'hébergement et le réconfort aux enfants atteints d'un cancer en phase terminale et à leurs familles. Cela a déclenché sa passion pour travailler à améliorer les expériences des mourants pendant des décennies de soins palliatifs et de conseils palliatifs. Son mémoire de maîtrise en counseling en psychologie a abordé son stage dans l'unité de soins palliatifs d'un hôpital du centre-ville de Toronto, ayant pour but de conseiller, psychosocialement et spirituellement, les personnes en fin de vie. Elle a vu et senti de grands fardeaux soulevés des individus sur le point de mourir, en choisissant de partager avec un étranger instruit ce qui ne peut souvent pas être partagé avec la famille et les amis. Jane pratique comme psychothérapeute pour les personnes, les couples et les familles depuis 2000, et ces dernières années, s'est concentré sur la psychothérapie pour les personnes dans leur stade de fin de vie et leurs familles et amis.

Jane a commencé sa carrière comme femme d'affaires chez IBM, passant de la gestion de succursale à la gestion du personnel chez Molson. En 1990, elle a commencé ses études universitaires et a obtenu un baccalauréat spécialisé et un baccalauréat spécialisé en éducation en 1993. Elle a enseigné aux adolescents qui ne pouvaient pas assister ou réussir dans les classes d'éducation de masse (Tourette, malformations congénitales, tutorat). En 1998, elle a obtenu sa maitrise avec mention d'honneur en Psychologie-Counseling. Pendant ces années, elle a conseillé dans les hospices et les unités de soins palliatifs; dans la prison de Vanier pour femmes à l'établissement correctionnel Maplehurst à Milton; aux cours provinciales de l'Ontario, qui conseillent les détenus en attente de détention provisoire dans des blocs de cellules dans les tribunaux; à la Cour provinciale de Newmarket en tant que bénévole pour l'Armée du Salut pour aider les adolescents à demander le programme de déjudiciarisation de la Cour; et à CAMH, pour conseiller des détenues atteintes de maladies mentales, hébergées dans l'établissement pénitentiaire de CAMH.

En raison d'une expérience personnelle avec un test de PAP retourné 'faux positif', Dieu merci!, Jane a découvert le VPH, a appelé Sensibilisation VPH pour en apprendre plus sur le VPH, a rencontré Teresa et Amelie, et est maintenant notre liaison nationale pour les écoles et nous aide à organiser les présentations de Teresa à travers le Canada pour sensibiliser les adolescents au VPH et faire de l'éducation à la santé sexuelle.

Emilie Blanchard

Émilie Blanchard est la coordonnatrice des programmes de stages à Sensibilisation VPH. Entre autres, elle recrute, supervise et oriente les étudiants et coordonne entre les administrateurs scolaires, les membres de sensibilisation VPH et le conseil d'administration.

Elle est diplômée de l'Université McGill depuis 2012 avec une concentration majeure double en droit commun et en droit civil ainsi qu’une concentration mineure en langues hispaniques. Pendant ses études en droit, elle était membre de l'équipe de natation synchronisée universitaire et une journaliste dans la section des arts du journal Le Délit. En 2011, elle a participé à un programme d'échange d'étudiants universitaires sur les droits de l'homme et la diversité culturelle à l'Université hébraïque de Jérusalem.

Elle a été admise au Barreau du Québec en 2013. Elle a complété son stage dans un petit cabinet de litige au centre-ville de Montréal. Depuis octobre 2014, elle exerce le métier d’avocat au centre de justice communautaire en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Elle a préparé et a présenté de multiples séances d'information juridique sur divers sujets comme la médiation et les conjoints de fait. Elle est une médiatrice accréditée de petites créances depuis février 2015.

Elle est passionnée des arts et a reçu une formation classique en violon pendant une période de 15 ans. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’espagnol et possède une connaissance de base de la langue portugaise.

Elizabeth Parenteau

Elizabeth Parenteau est une des expertes en santé sexuelle qui répond aux questions que nous recevons des étudiantEs canadien(enne)s. Nous recevons des centaines de questions de la part de jeunes sur divers sujets de santé sexuelle Elizabeth détient un baccalauréat en sexologie et elle est candidate à la maîtrise en sexologie à l’Université du Québec à Montréal. Elle s’intéresse aux enjeux vécus par les personnes trans dans leur quotidien. Plus précisément, son mémoire s’intéresse à la transition identitaire dans les milieux de travail. Lors de sa maîtrise, elle réalisa un stage à l’Institut national de santé publique du Québec sur l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans la prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Dans le cadre de son baccalauréat en sexologie, elle a effectué un stage à IRIS Estrie, un organisme de prévention du VIH et des ITSS en Estrie. Elle a aussi participé au Camp Sexo, organisé par l’Université de Sherbrooke, afin de sensibiliser les étudiants en médecine sur divers sujets en lien avec la sexualité humaine.

Amanda Cammalleri

Amanda Cammalleri s'implique avec Sensibilisation VPH depuis trois ans. Elle effectue des revues de littératures et restructure ses recherches pour en faire des outils éducationnels tels que des chartes et du matériel pour notre application mobile. 

Amanda est diplômée de l'Université McGill depuis 2017 avec une majeure en psychologie et une mineure en biologie et en sciences des comportements. Elle a aidé dans de multiples laboratoires de recherche sur le bien-être mental et physique. Dans ses temps libres, elle a complété deux marathons complets et neuf demi-marathons, et souhaiterait un jour combiner son amour de l'exercice et de la psychologie dans ses propres recherches. 

Amélie Deschamps

Amélie Deschamps fait partie de l'équipe de Sensibilisation VPH depuis 2011, en participant à diverses activités et collectes de fonds. Elle est actuellement étudiante au baccalauréat à McGill dans le programme de psychologie, consacrant une quantité importante de son temps dans deux études de Sensibilisation VPH toujours en cours. Elle s'est consacrée au domaine de la recherche dans diverses branches de la psychologie telles que le développement de l'enfant et de l'adolescent. Son intérêt pour les questions concernant la santé générale, l'éducation sexuelle, la psychologie anormale, ainsi que les neurosciences comportementales sont tous liés à son objectif d'obtenir un doctorat et de poursuivre une carrière dans l'une de ces branches. Son engagement à partager ses idées et à aider les projets de recherche de notre organisme joue un rôle important dans la croissance de l'organisme.